Cliquez sur les différentes catégories ou utilisez la loupe pour affiner votre recherche...

Vivre avec moins pour alléger sa charge mentale


Entrée minimaliste


Vous courez sans arrêt et trouvez que le temps passe trop vite ?

Fatigue, impatience, énervement, dispersion sont votre lot quotidien ?

Si vous avez répondu par l'affirmative à l'une de ces questions, vous souffrez probablement de surcharge mentale.


La charge mentale

Définie pour la première fois par la sociologue Monique Haicault en 1984, elle désigne le fait de devoir penser simultanément à des choses appartenant à deux mondes séparés physiquement (quand on est au boulot et qu'on pense à sa liste de courses par exemple).

La surcharge mentale

C'est quand on n'arrive plus à tout gérer et que cela génère un sentiment de frustration, de culpabilité ou même d'épuisement... Attention au burn-out !


Comment éviter d'en arriver là ? Minimaliser.


Il faut ralentir, et pour pouvoir ralentir, il faut réduire ses possessions, mais aussi ses obligations et prises de décision. Sim-pli-fier sa vie.

Le Robert définit le minimalisme comme un "Mode de vie consistant à limiter ses possessions et sa consommation".

A mon sens, cela va encore plus loin : c'est se débarrasser du superflu pour libérer son esprit et vivre plus sereinement, retrouver son essentiel et redéfinir ce qui est important pour soi afin de consacrer son temps à ce qui compte vraiment.


Les bénéfices du minimalisme sont innombrables sur 10 aspects majeurs de votre vie, les voici :


1. Quotidien

En réduisant l'encombrement et la pollution visuelle générée par les objets, on gagne un temps fou et on réduit son stress : moins de temps passé à choisir ou chercher ses affaires, aux tâches ménagères et à l'entretien de ses possessions, c'est plus de temps pour les loisirs et les activités en famille.


2. Famille

En effectuant un tri des obligations - plus ou moins obligatoires - de chaque membre de la famille, on allège le calendrier, on retrouve du temps pour soi et pour le noyau familial. Réduire le nombre d'activités permet de limiter les "mercredi-taxi" et de redonner aux enfants le temps de souffler et de s'ennuyer - idem pour les adultes !


3. Travail

En désencombrant son environnement de travail, celui-ci est bien plus facile à organiser, notre vision devient plus claire et notre façon de travailler plus efficace. On apprend à dire non, à gérer ses priorités et à faire une chose à la fois. C'est moins de stress et moins d'actions dans l'urgence.


4. Relations

En faisant le tri dans ses connaissances, on supprime les relations superficielles ou toxiques, on accepte les invitations par plaisir et plus par obligation, profitant de relations saines et enrichissantes, et encore une fois on libère du temps pour soi et pour son noyau familial.


5. Finances

En examinant ses dépenses et en réduisant le nombre de prélèvements inutiles, en regroupant ses crédits et ses comptes bancaires, on retrouve une gestion saine de son budget et on peut même épargner. Réduire sa consommation et abandonner le shopping oisif permet de réaliser des économies substantielles et même de créer de l'épargne.


Bureau minimaliste

6. Administratif

En supprimant tous les papiers inutiles, on reprend la main sur son administratif. Les documents importants ne sont plus noyés dans la masse de papiers qui nous angoissait, on n'oublie plus aucune échéance. Le courrier entrant diminue comme notre consommation, gérer courrier et factures n'est plus une corvée et on retrouve sa sérénité.


7. Numérique

En faisant le tri dans ses abonnements, fichiers et photos, on les retrouve plus facilement et on gagne encore de l'espace et du temps. Et en limitant le temps passé sur les réseaux sociaux et devant les écrans en général, on réapprend à faire autre chose, à ne plus être passif et on redevient acteur de sa vie.


8. Environnement

En réduisant sa consommation matérielle et numérique, en redistribuant les objets dont on n'a plus l'usage, on éveille sa sensibilité écologique et on réduit significativement son impact. On allège sa conscience du sentiment de culpabilité ressenti face au gaspillage environnemental, avec le sentiment gratifiant de "mieux faire".


9. Alimentation

En étant vigilant sur le contenu de ses placards, on ne laisse plus les produits se périmer et on limite le gaspillage. Avoir moins d'ingrédients simplifie la prise de décision et permet d'être plus créatif en cuisine. On apprend à faire simplement avec des produits moins industrialisés, on retrouve le plaisir de pâtisser et on mange plus sainement.


10. Santé

En abordant tous les sujets précédents de façon minimaliste, on prend soin de son corps et de son esprit : moins de poussière et d'allergies, moins d'énervement pour trouver ses objets, moins d'angoisse liée à ses dépenses, à son administratif ou encore à son travail, meilleur équilibre alimentaire, plus de temps pour faire du sport, se reposer et passer du temps entre amis et en famille donc plus de bonheur... Je vous disais que les bénéfices du minimalisme sont innombrables !


Famille minimaliste

Alors, vous ai-je convaincu(e) ? Si vous avez envie de tenter l'expérience, nous pouvons commencer à faire le tri ensemble pour vous lancer sur la voie d'une vie simplifiée et sereine ;-)


Olivia pour


143 vues1 commentaire