Quand on n'a pas envie de cuisiner

...sans recourir au fast-food, on fait comment ?

Parfois on en a ras-le-bol de cuisiner, tous les jours et même plusieurs fois par jour... Il faut sans cesse renouveler son inspiration et préparer les repas, on y passe souvent un temps fou et c'est avalé en 5 minutes...


Il est bon de faire des pauses de temps en temps pour préserver son plaisir de cuisiner. Comment ? En prévoyant des repas prêts en 2 temps - 3 mouvements et en déléguant à son conjoint et/ou ses enfants si on en a sous la main !


Pour ma part, j'ai choisi de faire ma pause cuisine le dimanche : c'est ma journée zéro contrainte, zéro tâche ménagère, consacrée au cocooning et à la douceur... Prendre soin de moi, lire un bouquin, regarder un film, bronzer au jardin, faire une ballade à vélo si le temps le permet.

Alors le midi on fait souvent une salade avec les restes du frigo, et le soir on alterne entre les options suivantes :

  • Une soupe complète : on jette dans le blender les légumes flétris qui traînent au frigo, un peu d'eau et d'assaisonnement et une touche de crème à l'étape du mixage, quelques croûtons, dés de fromage, lamelles de bacon grillé et/ou graines de son choix, miam !

  • Des croque-monsieur : traditionnels au jambon-fromage, au fromage frais et légumes en garniture ou directement dans la pâte, ou encore des croque-madame, avec de la salade verte en tout cas !

  • Une omelette : accompagnée d'un bocal de ratatouille par exemple, au fromage avec une salade, en tortilla avec des chips écrasées et un reste de légumes. 

  • Un plateau de fromages : un à pâte dure, un à pâte molle et un autre à pâte persillée, avec raisin blanc et noir, figues fraîches ou sèches, noix, tranches de pomme, confiture, miel, salade verte, pains variés et beurre.

  • Une planche de charcuteries : jambon cru et gressins, saucisson, pâté de campagne, rillettes et pain, moutarde, roquette, cornichons et tomates... une fois de temps en temps c'est raisonnable et délicieux.

  • Un slunch, contraction de "supper" et "lunch" ou goûter dînatoire, un mélange de plats sucrés et salés avec les restes de frigo et fonds de placard : un fonds de soupe dans des verrines avec quelques graines et épices, un restant de quiche coupée en dés, du pain rassis grillé tartiné de maquereaux écrasés à la fourchette, des verrines compote yaourt et biscuits écrasés, du pain perdu...

  • Des gaufres ou des crêpes : garnies de sucre glace, confiture de fruits ou de lait, miel, pâte à tartiner, chantilly mais aussi fromage frais, compote, etc. Une soupe ou un gazpacho s'impose afin d'apporter un peu de légumes et d'être déjà un peu calé avant d'attaquer ;-)

On peut quand même s'autoriser un fast-food une fois par mois, en choisissant les options les plus "lights", à cette fréquence ce n'est pas trop nocif : pizza aux légumes plutôt que 4 fromages, salade légère et frites ou hamburger et salade verte, sandwich à la volaille plutôt qu'au pastrami et sauce légumes plutôt que mayo, etc.


On a parfois de longues périodes sans inspiration : ça peut être une bonne idée de noter ses menus de la semaine pendant une période riche en idées, on pourra ainsi les reproduire à ce moment-là ! C'est encore mieux de le faire à différentes périodes de l'année pour suivre les fruits et légumes de saison...


Je suis beaucoup plus inspirée pour improviser après avoir consulté des magazines ou livres de cuisine, c'est là que mes plats sont les plus appréciés. Et vous, quelles sont vos sources d'inspiration ?



Olivia pour


89 vues

©2020 par Olivia Les Choses en Ordre - Créé avec Wix.com

NANTES