Inciter son conjoint à désencombrer

Mes réponses aux questions de Florian pour le blog Existence Zen



En couple, vous vous sentez parfois un peu seul lorsqu'il s'agit de ranger ?


J'ai récemment répondu à 2 questions posées par Florian du blog Existence Zen pour son dernier article "Minimalisme : 13 experts vous donnent leur meilleure technique pour inciter votre conjoint à désencombrer".


Allez jeter un œil sur son blog très riche, qui propose de vous guider vers une vie plus simple par le biais du minimalisme au sens large :

https://existencezen.fr/blog/


Profitez-en pour découvrir les différents youtubeurs et blogueurs intervenus dans cet article, Florian a pris soin d'indiquer les liens vers leurs sites ou chaînes ainsi que vers les vidéos et articles en lien avec le sujet.



Voici donc le contenu de ma modeste contribution !


Quelle est ta meilleure technique pour inciter ton conjoint à désencombrer ?


Mon mari est plutôt ordonné par nature. Par contre, il a tendance à être du type "écureuil" et à vouloir tout garder.


Il aime aussi vivre dans un intérieur aéré, en me voyant faire il a compris que cela n’est possible qu'en faisant le tri régulièrement et il me fait confiance pour gérer nos possessions communes.

Concernant ses affaires personnelles, j'ai parfois insisté lourdement pour évacuer ses anciens cahiers ou faire le tri dans ses souvenirs mais ça ne marchait pas vraiment...

En lui suggérant des compromis c’est devenu plus efficace :

  • Scanner certains livres de cours qu'il souhaite garder ou faire une sélection de ses médailles les plus symboliques par exemple.

  • Pour réduire sa pile de t-shirts, lui proposer de choisir entre ce t-shirt blanc et cet autre t-shirt blanc fonctionne bien, ainsi il constate par lui même les doublons inutiles.

  • Pour sa vieille console de jeu qui traînait dans un tiroir depuis des années, je lui ai proposé de vendre à un collectionneur et ça a bien marché, d'autant que nous en avons tiré un bon prix !

En bref, on peut éveiller son conjoint au minimalisme en évoquant les avantages du désencombrement liés aux sujets qui lui sont chers : respecter l’environnement en consommant moins, faire des économies, donner et partager, optimiser son temps pour mieux en profiter…

Comment concilier vie de couple et minimalisme lorsque son conjoint est bordélique ?

Il m'est arrivé de donner des objets dont je pensais que nous n'avions plus l'utilité, mais quand un jour mon mari s'est trouvé à avoir besoin du râteau que j'avais donné à la recyclerie il était un peu énervé... Je n'avais plus qu'à aller en acheter un autre.

J'ai alors compris que pour les objets communs aussi il faut consulter l’autre avant d'agir. On ne décide pas à sa place et on ne jette pas dans son dos surtout, car pour lui c'est un manque de respect et terriblement frustrant.


Quand on est minimaliste, c'est parfois difficile de supporter la vue du bazar de l'autre. Celui de mon mari est canalisé et rangé dans les tiroirs de son bureau, c'est son espace et ainsi ça ne pollue pas les pièces communes.

Pour le non-minimaliste, il faut donc veiller à ne pas envahir les espaces communs et à ranger ses affaires un minimum. Pour le minimaliste, accepter de lâcher prise et limiter son envie de contrôle sur l'autre. La clé entre les 2 : communiquer pour exprimer son besoin avant de trop s'agacer – c’est valable pour de nombreux sujets !



Olivia pour


©2020 par Olivia Les Choses en Ordre - Créé avec Wix.com

NANTES