De l'organisation dans la cuisine - 1

Ergonomie et Stockage des aliments


Etant donné le temps que l'on passe en cuisine, c'est mieux de s'y sentir bien. Pour cela, il est essentiel d'avoir une cuisine agréable à regarder mais surtout pratique. Voici quelques idées pour vous aider à faire de cet espace de vie votre ami ! Le but n'étant pas de refaire sa cuisine, ces conseils concernent principalement le rangement.


Avant de revoir l'organisation de ses placards et étagères, je conseille de tous les vider et d'effectuer un grand tri par catégorie, en supprimant ce qui est périmé, abîmé, ce qui ne sert pas et ce qu'on possède en quantité excessive (toujours vendre ou donner ce qui est en bon état plutôt que jeter). Il sera ensuite beaucoup plus facile de savoir où ranger...


Un peu d'ergonomie tout d'abord

  • Avant tout, il est nécessaire de réfléchir à ce que l'on fait à quel endroit : le mieux sera effectivement de ranger les objets près de l'endroit où on en a l'usage.

  • On rangera plus près ce qui sert souvent et plus haut ou plus bas ce qu'on utilise moins souvent ; pour gagner du temps, mais aussi pour limiter les contorsions et les chutes de hauteur.

  • Pour épargner ses muscles, on installera de préférence les objets légers en hauteur et les objets lourds plus bas. 

  • Pour les objets stockés en hauteur, il est bon d'avoir à proximité un petit tabouret ou marchepied (éventuellement pliant pour un gain de place) afin d'éviter de grimper sur le plan de travail comme je l'ai parfois vu faire...

Mon p'tit truc : Ayant des placards allant jusqu'au plafond, nous rangeons tout en haut ce qui sert occasionnellement comme les appareils à raclette, à fondue et à croque-monsieur, le robot, le siphon, la yaourtière, la sorbetière et le blender.


Le frais

  • Dans le réfrigérateur évidemment, même si certains tendent à s'en passer. En effet, on y range de nombreux aliments qui n'auraient pas besoin d'y séjourner, comme les œufs, le fromage et le beurre, la plupart des fruits et légumes, la confiture ou les condiments comme la moutarde, les cornichons, etc. A chacun sa préférence et ses exigences en matière de sécurité alimentaire.

  • Personnellement je suis plutôt du genre à tout y stocker, même les conserves, et j'aime ranger par thème. J'ai donc une étagère dédiée aux yaourts et compotes, une autre au beurre et à la cloche à fromages, une aux œufs et viandes, une aux légumes, la dernière pour les fruits que je dispose dans une corbeille prête à servir au dessert. A organiser en fonction des zones de froid de son frigo bien sûr.

  • Les rails dans la porte sont réservés aux condiments sucrés, salés et le dernier aux boissons. Le premier bac à légumes contient les bières et le deuxième les bouteilles de vin à servir frais. Notre freezer est tout petit car nous n'aimons pas congeler, mais on range aussi son contenu par thème. Dans un grand congélateur c'est encore plus important pour trouver facilement ce que l'on cherche et le laisser ouvert le moins longtemps possible !

  • Pour l'hygiène, le côté pratique et l'esthétique, je supprime les emballages en carton et je transvase dans des bocaux les aliments sous plastique que je n'ai pas pu éviter. Savez vous que notre corps ingère 5 grammes de plastique soit l'équivalent d'une carte bancaire chaque semaine ? Donc mieux vaut éviter au maximum les aliments sous plastique et les ôter dès que possible quand on n'a pas trouvé d'autre solution.

Mon p'tit truc : J'aime que l'intérieur de mon frigo soit joli à regarder, c'est plus inspirant pour cuisiner ! Je fais régulièrement le tri pour utiliser les restes et je fais les courses 2 fois par semaine pour ne pas surcharger le réfrigérateur. Et au retour des courses je prépare un maximum de légumes pour gagner du temps de préparation et de la place.


L'épicerie

  • On la range dans des placards ou tiroirs : un pour le salé, un pour le sucré par exemple avec des zones petit déjeuner, biscuits apéritifs, riz - pâtes - féculents - légumineuses, conserves etc. L'inconvénient des placards est qu'il est difficile d'accéder à ce qui est stocké dans le fond, à moins d'installer des plateaux tournants ou des petits bancs (ou boîtes) permettant de surélever et de voir les produits du fond afin de ne pas les oublier. Sinon on peut ranger derrière chaque produit un autre produit identique : le paquet de pâtes neuf derrière le paquet de pâtes entamé, comme au magasin.

  • Lorsque nous avons refait notre cuisine, nous avons donc choisi des tiroirs pour le rangement de l'épicerie : un pour les consommables courants, un autre pour les réserves et les bouteilles de vin. Nous avons également un tiroir pour les alcools, huiles et vinaigres - à l'abri de la chaleur et de la lumière - et un autre dédié aux biscuits apéritifs, fruits secs et sucreries.

  • Les herbes et épices sont rangées sur une étagère au-dessus du plan de travail, dans de jolis bocaux c'est déco ! Par contre il vaut mieux les éloigner des plaques et de la hotte pour éviter l'accumulation graisse-poussière... Si on préfère les mettre à l'abri de la lumière, c'est bien aussi dans un tiroir peu profond, près de l'espace du préparation, les bocaux allongés ou debout avec une étiquette sur le dessus pour gagner du temps.

  • Je transvase toujours les produits secs dans des bocaux pour éviter les mites alimentaires, les sacs à vrac et emballages en papier ou carton n'étant pas étanches, ni les sachets plastiques éventrés d'ailleurs. On peut même exposer les bocaux mais c'est du ménage en plus...

Mon p'tit truc : Ranger les épices par ordre alphabétique peut paraître excessif mais permet un vrai gain de temps.



Voilà pour cette première partie concernant l'ergonomie et le stockage des aliments. A la semaine prochaine pour parler du rangement de la vaisselle, du matériel de cuisson et de la droguerie !



Olivia pour


42 vues

©2020 par Olivia Les Choses en Ordre - Créé avec Wix.com

NANTES