20 trucs pour se protéger des interruptions en télétravail

1ère partie : Avec les enfants - Avec le conjoint


Dans mon article de la semaine passée, j'évoquais les vingt minutes nécessaires pour retrouver sa complète concentration après une interruption au travail, occasionnant un cumul non négligeable de temps perdu en fin de journée. Cela vaut également pour le télétravail, parfois même plus !


Les sources d'interruption ne sont pas les mêmes : l'entourage familial et amical remplace les collègues, les visioconférences s'enchaînent, il faut veiller à ne pas se laisser déconcentrer par les choses à faire à la maison et résister à l'appel du canapé ou du jardin...


Par ailleurs, nos proches ont parfois du mal à réaliser qu'on travaille à plein temps lorsqu'on le fait de la maison. Il est donc nécessaire de poser les signaux qui les aideront à mieux s'en rendre compte et à respecter notre besoin d'isolement et de concentration.


Voici mes suggestions.



Avec les enfants


  1. Travailler pendant leurs heures d'école. Si on peut se le permettre financièrement, ne pas se sentir obligé(e) d'aller les chercher pour déjeuner et opter pour la cantine. Envisager de les laisser un peu en périscolaire si nécessaire.

  2. Lors des journées sans école (vacances, maladie, fermeture...) il est clair qu'on ne pourra pas travailler correctement à temps plein, à moins d'avoir une solution de garde alternative. A défaut, il faudra établir les règles de façon précise suivant l'âge des enfants, en déterminant des créneaux lors desquels on est disponible ou pas : le matin pour les enfants, l'après-midi pour le travail par exemple. Evidemment ça ne résoudra pas les disputes entre enfants et les cris intempestifs...

  3. On peut aussi alterner activités en commun et temps calmes pendant lesquels les enfants s'occupent touts seuls avec un livre, un dessin animé, de la lecture, du coloriage, un jeu sur la console, un loisir créatif, etc. Ne pas essayer de tout faire en même temps : ce ne sera bon ni pour ses enfants, ni pour soi, ni pour son travail et on finira par craquer.

  4. Pourquoi ne pas utiliser le minuteur pour délimiter ces créneaux ? Cela fera patienter les enfants et leur permettra de se situer dans le temps. On peut définir les périodes en blocs de temps suivant son rythme de travail : la méthode Pomodoro suggère des périodes de 25 minutes, mais on peut aussi décider décider d'alterner toutes les heures, suivant la limite de tolérance de ses enfants.

  5. Avec de très jeunes enfants pas le choix, il faudra se caler sur leurs siestes. En tout cas, ne pas se mettre la pression pour jouer avec eux en permanence, les enfants doivent aussi apprendre à s'ennuyer et à s'occuper tous seuls ! Dans le cas contraire, on crée une dépendance dont on se mordra les doigts plus tard...



Avec le conjoint (valable aussi pour les grands enfants)


  1. Bien expliquer à son conjoint qu'on occupe toujours un travail à plein temps, l'unique différence étant le lieu d'exercice.

  2. Conserver une posture professionnelle : mettre le réveil, s'habiller et mettre ses chaussures, comme si on exerçait une activité à l'extérieur.

  3. Délimiter son espace de travail : dans l'idéal avoir une pièce qui servira de bureau et dont on peut fermer la porte. A défaut, s'installer dans une pièce où il n'y a pas de passage dans la journée et que l'on peut également fermer, comme la chambre. En dernier recours, une armoire aménagée en bureau ou un petit coin dans un angle de la pièce de vie, protégé par un paravent ou une plante.

  4. Se refuser à effectuer des tâches ménagères sur son temps de travail et le faire le week-end, avec l'aide de son conjoint (et de ses enfants) qui ainsi réalisera bien qu'il n'est pas question de réaliser ces tâches sur notre temps de travail.

  5. Enfin, lorsqu'on n'est pas seul(e), porter un casque diffusant une musique instrumentale, des bruits blancs ou de nature, ce qui permettra de rester concentré(e) et indiquera qu'il ne faut pas nous déranger.

J'espère que ces petits trucs pourront vous aider, n'hésitez pas à me faire part de votre expérience. Rendez-vous semaine prochaine pour la deuxième partie : Avec la famille et les amis et Avec soi-même !



Olivia pour





44 vues

©2020 par Olivia Les Choses en Ordre créé avec Wix.com

NANTES